Auto Escape
FootShopping
WannaWeb


Mexique il y a 4458 jours
Guatemala il y a 4444 jours
USA il y a 4429 jours
Polynésie il y a 4396 jours
Australie il y a 4369 jours
Nouvelle-Calédonie il y a 4322 jours
Malaisie il y a 4282 jours


tom sur Bonus de Photos
Lucie sur Roman Photos
Claudine casin lignele sur Roman Photos
Alizée sur Qui sommes-nous?
Pharmacie sur La santé

 Accueil » Itinéraire » Polynésie » Roman Photos

Roman Photos

POLYNESIE
Du 3 nov au 5 dec 2007
CARNET DE BORD DE CLEA ET ELSA

AVIS IMPORTANT

Tous les personnages de ce roman ne sont pas imaginaires toute ressemblance avec des personnes réelles, vivantes ou mortes serait pure coïncidence…

TAHITI

Cette fois on y est !
Maeva* !
Nous sommes tous conscients que les lignes qui vont suivre seront pénibles pour certains donc soyez forts et souvenez vous que ces images ont été prises au mois de novembre…

Malgré un voyage de nuit dans un avion bondé et en retard nous atterrissons à Papeete à 6 h du matin où le soleil brille comme à midi. (Nous apprendrons plus tard qu’ici le rythme de vie colle au soleil : on se lève à 6h et on se couche à 7h !)
Ils sont fous ces polynésiens ! Peut-être est ce à cause du pakalolo ?

Nous filons dans notre petite pension de famille où nous prenons un petit déjeuner avec du vrai pain, de quoi requinquer toute la troupe avant notre premier bain de mer en Polynésie.

On réalise enfin que nous sommes au milieu du Pacifique à des milliers de kilomètres de la France et pourtant toujours en France. (C’est assez dur à croire vu d’ici bien que nous croiserons sur notre passage un Carrefour et autres enseignes bien connues)
Aujourd’hui ceux qui ont eu le courage de se lever à l’heure polynésienne iront se balader au marché couvert de Papeete haut en couleur.

Marie demande sur place la fameuse recette du thon cru au lait de coco et Laurent le cuisine le midi même, tout le monde se régale sauf Cléa qui déteste le poisson !
Souhaitez-lui bon courage pour ce mois ci…

Peut-être que vous ne le savez pas mais à Tahiti la mer n’est pas aussi merveilleuse que l’on peut l’imaginer, cause de plages au sable noir. Il faudra donc attendre nos chères petites îles pour vous faire baver devant des lagons aux eaux turquoise !

Nous décidons donc de rentrer dans les terres et prendre un bain dans les cascades au milieu d’une végétation luxuriante.

Vous connaissez sans doute la pub Hollywood chewing-gum et bien on y est !

Sur la route du retour, au bord d’une plage de surfeurs, un arrêt au fameux « trou du souffleur » une étrange grotte où l’eau y pénètre par la force des vagues créant une dépression qui provoque un puissant souffle d’air de l’autre coté de la route.

Pour terminer cette magnifique journée nous nous sommes préparé un bon gigot d’agneau à l’ail et un plateau de fromages.
Nous sommes en France bon sang !

Une après-midi entière est consacrée au moré et au surf (car souvenez vous quand même que le matin nous travaillons) à la plage de Papenoo.
Une fois tout le monde équipé nous partons à la plage des surfeurs (galets noirs) pour nous essayer aux vagues locales …tout semble facile jusqu’à ce que nous soyons dans l’eau !

Nous sommes encore loin d’être des pros mais les enfants passent un moment génial et nous aussi.
Nous finirons par admirer les « vrais surfeurs »tous plus baraqués les uns que les autres !
Cléa d’ailleurs n’y sera d’ailleurs pas insensible…

Pour ce dernier jour à Tahiti, visite du sud de l’île :
Une plage réputée pour le surf en compétition Teahupoo affiche un calme plat, mis à part la rencontre de la rivière et de la mer créant un fort courant.

Donc direction le jardin botanique où nous rencontrons deux tortues géantes âgées respectivement de 150 et 180 ans. Des arbres somptueux sont au rendez vous, des étendues de nénuphars recouvrent les mares ; on se croit chez Tarzan !

Comme au Guatemala, nous avons la chance d’être gentiment accueillis dans une école primaire Emma, Agathe et Angèle intègrent la classe du CP de Marita.
Petite séance de lecture au tableau puis vérification sur l’ardoise noire avec la craie et l’éponge.

Quelle chance l’école sous les tropiques on enlève les tongs à l’entrée de la classe et on les remet pour faire le sport sous 40 °C dans la cour !
Tout cela dans la joie de vivre et la bonne humeur !

Départ à 5h30 du mat pour l’île de Raitéa, un petit vol attrapé in extremis et 35mn plus tard nous sommes accueillis par Tahiti Yacht Charter avec nos premiers colliers de fleurs.

Hina nous accompagne jusqu’à la base afin de découvrir notre bateau « le Raiatea »
C’est un catamaran de 15 m superbement équipé, très spacieux et confortable.
Nous n’en croyons pas nos yeux et avons hâte de naviguer…

Jérôme notre skipper nous souhaite la bienvenue à bord, nous chargeons les courses, prenons possession de nos cabines et départ pour l’île de Huahine dite la sauvage.

La croisière dure 4 h et «Raiatea » est transformé en dortoir à ciel ouvert !

Nous accrochons une canne à l’arrière pendant la navigation espérant pêcher le repas du soir, deux énormes thons nous font faux bon à 10 m du bateau, ce n’est que partie remise.

Il n’y aura pas vraiment de fiesta pour la première nuit à bord, demain à la première heure nous mettons le cap pour les Tuamotu à quelque 40 h de navigation de là…

Carnet de bord
iaorana* !

JEUDI 8 NOVEMBRE 2007

A bord
Les quoi de 9 et Jérôme

Temps
Pluie, ciel de plomb

Humeur
Excitation pour certains et angoisse pour d’autres…

5h50
Départ : Jérôme et Laurent sont sur le pont.

7h
Marie se lève en pleurs à la vue de la mer quelque peu houleuse et du ciel de plus en plus noir.
Jérôme hisse la grand voile pour stabiliser le bateau et gagner quelques nœuds en vain…

7h15
Agathe arrive elle aussi en larmes à la vue de sa mère paniquée.

7h30
Tout le monde essaie de raisonner Marie qui supplie de faire demi-tour.
Il pleut toujours autant, Christophe vire au jaune citron et nous avons perdu de vue la terre.

7h45
Les derniers enfants arrivent sur le pont pour constater l’état de l’équipage et il n’est pas fameux !!

8h
Agathe vomit, Christophe est de plus en plus jaune et Marie ne parvient pas à se calmer.

8h 10
Angèle vomit, Marius n’est pas très bien, Christophe est couché, Marie et Agathe pleurent toujours : Jérôme affiche un air interrogatif quand à la suite de la traversée…
Les vagues ne font «que »1m50 selon lui, une toute petite mer, parfaite pour la traversée (de 40 h !!)
Il pleut toujours autant tout le monde est obligé de rester à l’intérieur et le « Raiatea » tangue de plus en plus…

8h15
La décision est prise à l’unanimité de faire demi-tour vers Huahine.

Marie et Agathe ont retrouvé le sourire en apercevant la terre ferme même si ça ne les empêche pas d’être malade, les autres ne sont pas vraiment mieux…

8h30
Il pleut de plus belle, le pont est détrempé, Elsa exécute une splendide glissade acrobatique et chute sur le genou : distension des ligaments, attelle et anti-inflammatoires.

C’est ce qu’on appelle un bon début de matinée !!

9h
Arrivée à Huahine
Tout le monde reprend ses esprits, le premier plongeon dans l’eau turquoise du lagon efface les dernières angoisses.

Pour se faire pardonner Marie nous fait des crêpes pour le goûter.

VENDREDI 9 NOVEMBRE 2007

A bord
Les quoi de neuf et Jérôme

Temps
Nuageux puis un peu de soleil

Humeur
Aucun rapport avec la veille ! On blague déjà de nos exploits !

8h30
École pour tout le monde

10h
Nous rendons visite à Emeta la sœur d’une amie de Porquerolles des Dubrou qui est directrice de l’école primaire de Fiti.
Malgré que les enfants soient souvent issus de familles défavorisées l‘école, elle, joue parfaitement sont rôle de tuteur.

14h
Jérôme nous débarque sur une petite plage déserte, les cocotiers tombent dans l’eau cristalline, une pirogue s’avance vers nous : c’est Siki le gardien des lieus avec qui nous passons tout l’après midi.
Un personnage haut en couleur, champion de Polynésie d’échasse, guérisseur, un peu voyant et créateur de bijoux en nacre il nous en offre d’ailleurs une chacun.

Les filles fabriquent des colliers de fleurs tropicales.

Siki nous fait visiter son royaume, un ancien hôtel dévasté par un ouragan perdu au milieu de la jungle, un lieu magique et hors du temps.

17h
Laurent pêche nos premiers poissons, pas très gros mais tout droit sortis de la dernière collection automne hiver 2007 (un rouge mordoré, un coffre jaune, un léopard et un poisson grenouille orange………..).

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2007

A bord
Toujours les mêmes

Temps
Mitigé
Alternance de grosses averses et d’éclaircies
Température de l’eau : 25°C

Humeur
Très bonne pour tout le monde

10h
Départ en annexe jusqu’à la barrière de corail où vivent mille et un poissons multicolores. Nous rencontrons 3 pêcheurs, James, Willy et Edgard qui nous offrent une grosse partie de leur butin !
Les polynésiens sont peu être fous, mais ils ont le cœur sur la main !

Ils pêchent des bénitiers, dommage ils sont si beaux !

12h
Certains descendent à terre pour ramasser des mangues avec Siki. Pendant que les autres bullent sur le « Raiatea »

14h30
Départ pour une croisière de 20min pour la baie d’Avéa.
Les raies manta et grises dansent autour de nous pour la plus grande joie des quoi de 9.

17h
Nous rencontrons Albert et H… et leur fils Charly qui habitent SUR la plage !
Albert embarque Christophe sur sa pirogue à balanciers pour lui faire partager son quotidien …

En pleine nuit, au bord du récif armés de bottes, d’un fusil et d’une lampe reliée à la pirogue qu’ils traînent ; Ils harponnent une multitude de poissons avant la marée montante car à ce moment précis, ils doivent courir sur la barrière de corail, cueillir les langoustes et éviter d’être emporté au large par les vagues !
Trop fastoche !!
Christophe en gardera un souvenir impérissable
Rendez vous est pris pour le lendemain afin de partager le repas dominical chez eux, nous sommes ravis.

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2007

A terre :
Les quoide9, Jérôme, Albert, H , et Charly

Temps
Très beau

Humeur
L’inverse d’un 11 novembre en France ! ^_^

11h
Nous débarquons sur la petite plage d’Albert et H……
Au menu poisson cru au lait de coco ou grillé pêchés la veille.

Nous sommes ravis de partager ce moment avec eux et ils semblent heureux de nous recevoir.

Les garçons discutent face à la mer une bière à la main (même Christophe), les filles, elles, admirent Vahe ana. Confectionnant des couronnes de fleurs fraîches cueillis dans le jardin.

Elles ne tardent pas à l’imiter tandis que Marius a monté une équipe de foot polynésienne dans le jardin.

Nous passons une journée formidable, nous les quittons le cœur gros les Pompas (nous) rentrent sur leur bateau…

LUNDI 12 NOVEMBRE 2007

Humeur
Celle d’avant une traversée de 4 h
« Marie saute de joie !! »

Temps
Vent, ciel gris !

8h
Départ pour l’île de Tahaa (l’île Vanille)
La traversée dure 4h et à l’approche de l’arrivée, une surprise de taille nous attend, un énorme thon d’environ 10kg a mordu à notre hameçon !
Excitation à bord, après une demi-heure de bataille Lolo et Jérôme sortent la bête sous les hourras de tout le monde et les commentaires avisés de Marius !

MARDI 13 NOVEMBRE 2007

Temps
Vent, pluie on frise la tempête à midi !

Humeur
Un peu maussade comme le temps, on aimerait un peu plus de soleil…

9h30
Nous visitons une ferme perlière sur l’île de Tahaa, la patience et la minutie de ce travail nous impressionnent.

Nous en profitons pour faire quelques emplettes destinées à la métropole !
Angèle a les yeux aussi ronds que les perles !!!

14h
Retour à la base de Raiatea pour le ravitaillement en tout genre ainsi qu’une bonne douche, une vraie !

19h30
Lolo cuisine LE thon frais fruit de notre pêche….
Un régal !

20h
Emma est couverte de rougeurs sur tout le corps
Marius se plaint de maux de tête
Elsa et Christophe foncent aux toilettes
Marie a des bouffées de chaleur.
Il faut s’y résoudre nous sommes tous victimes d’une intoxication à une toxine du thon (histamine).

20h30
Rien ne va plus, à part Cléa (qui déteste le poisson) tout le monde est mal en point, décision est prise de filer aux urgences(en grève) de Raiatea avec les plus atteints.
Un accueil dont devrait s’inspirer les hôpitaux en métropole : on blague, on discute et on nous rassure aussi sur notre état, une polaramine pour tout le monde et c’est reparti !
Désolés, nous avons omis de prendre des photos à cet instant !!!

Vous tenez votre revanche ; déjà 10 jours en Polynésie : une crise d’angoisse de Marie en mer nous obligeant à faire demi-tour, un genou dans une attelle, une intoxication alimentaire qui finit aux urgences et le temps qui n’est pas fameux !!
On a peut-être un peu trop fanfaronné ….

Nous traçons demain sur Bora Bora l’île dont tout le monde rêve enfin on espère…

MERCREDI 14 NOVEMBRE 2007

A bord
Les quoi de 9 valides et Jérôme

Temps
Juste assez beau pour profiter du paysage

Humeur
Marie moins angoissée car couchée par terre !!
Pour les autres, croisière magnifique.

5h30
Départ pour Bora-Bora « la perle du pacifique »
La traversée dure 5h et nous sommes soufflés par le paysage tout le long, même si il faut importer du sable blanc des motus sur les plages des hôtels de luxe………….

11h
Mouillage dans l’immense lagon de Bora dans 1m50 d’eau cristalline, un soleil radieux : nous le confirmons cet endroit est à la hauteur de sa réputation.
Nous passons le reste de la journée dans l’eau, réconciliés enfin avec la Polynésie.

Demain départ avancé pour la petite et la plus ancienne des îles sous le vent :Maupiti.
La passe de cette dernière étant périlleuse à la navigation nous choisissons ce jour car la météo s’annonce bonne.

JEUDI 15 NOVEMBRE 2007

A bord
Toujours les mêmes

Temps
Il fait toujours beau

Humeur
Bonne pour tout le monde sauf Cléa pendant la traversée et Marie qui a décidé de se coucher par terre pour ne pas voir les vagues.

10h
Après une traversée de 4h nous sommes face à cette fameuse passe assez impressionnante car minuscule et houleuse.

Mais une fois passée on entre dans un lagon sauvage où se chevauchent tous les dégradés de bleus : une merveille !

11h
Mouillage face à un motu désert et débarquement sur la plage de coraux.

P78
Les enfants fabriquent des déguisements locaux.

20h
Dîner à bord avec entrecôtes au barbecue : pas de risque d’intoxication !

VENDREDI 16 NOVEMBRE 2OO7

Temps
Grand beau

Humeur
Géniale sauf Lolo qui traîne un petit rhume …c’est courant au mois de novembre !

8h30
Ecole car il règne un léger laisser aller depuis quelques jours, les profs traînent un peu la patte et les élèves manquent de motivation.
Peut-être est-ce à cause du paysage ?

11h
Les adultes organisent une chasse au trésor sur le motu pour les enfants.
Les équipes : Cléa et Angèle contre Marius, Emma et Agathe.

Ils cherchent des noix de coco, des papayes et des colliers de fleurs sur la plage, guidés par les téléphones portables transformés en boussole. (Une nouvelle version de la récré)

On ne saura pas vraiment qui est les vainqueurs, les uns reprochant évidemment aux autres d’avoir triché…
La mauvaise foi n’a pas de frontière.
Petit avantage quand même à l’équipe des filles Cléa et Angèle !

14h
Changement de mouillage, nous partons 200m plus loin pour découvrir face au petit village une langue de sable blanc au milieu du lagon turquoise et du…
Non finalement on ne vous raconte pas juste on vous le montre …

NO COMMENT……………..

SAMEDI 17 NOVEMBRE 2007

Temps
Magnifique le vent du nord nous apporte la chaleur !!
Ici tout est à l’envers.

Humeur
Toujours au top
Nous trouvons notre rythme de croisière celui du Raiatea.

11h
Après l’école retour sur notre petit banc de sable présenté ci dessus, on ne s’en lasse pas !

13h30
Nous louons des vélos sur l’île, pour en faire le tour.
Petite précision : pas de freins seulement rétropédalage pas toujours adapté aux grandes descentes !

Difficile de ne pas s’arrêter tous les 10 m pour déguster une mangue ou une banane en profitant du point de vue merveilleux s’ouvrant sur tout le lagon.

Une petite halte afin de piquer une tête, sur une plage derrière l’île.

Sur la route du retour rencontre avec Georges, un français installé avec sa femme dans un bungalow au bord de l’eau, nous bavardons un long moment et lui achetons de la vanille.

18h
Retour en annexe sur le Raiatea :
1er voyage : les Perez se font surprendre par une averse tropicale.
2ème voyage 5 mn plus tard : les Dubrou rentrent avec le soleil !

DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2007

A bord
Les quoide9 et Jérôme
On a même failli adopter un petit chien trouvé la veille mais un peu compliqué sur un catamaran !

Temps
Beau chaud parfait pour un 18 novembre.

Humeur
Au recueillement car nous sommes dimanche jour de la messe…

10h
Elsa, Angèle, Agathe et Emma débarquent devant l’église protestante pour suivre l’office (ce n’était pas une blague)
Des couronnes de fleurs de tiaré décorent l’ensemble de l’église, le parfum et les chants polynésiens nous enivrent.
C’est gai et coloré avec vue imprenable sur le bleu du lagon…
Pas de photo, respect oblige………….

Néanmoins, rien n’empêche les enfants de jouer à la marelle sur la tombe de leurs ancêtres enterrés dans leur jardin !

Une ballade dans l’unique rue de l’ile pour trouver en vain du poisson, nous permet cependant de croiser des tahitiens au rythme de leur vie !

14h
Emma, Christophe et Marie filent plonger à la barrière de corail voir quelques poissons coffre, raies manta, coraux multicolores et autres merveilles sous marines.

Pendant ce temps Marius et Laurent grimpent au sommet de l’île qui surplombe la totalité du lagon.

18h
Nous assistons à un ballet aquatique féminin digne de la petite sirène.

LUNDI 19 NOVEMBRE 2OO7

Temps
Grand beau
Le jour le plus chaud

Humeur
Un peu d’excitation pour les petites qui n’ont pas débarqué depuis quelques jours !

Rien à signaler ce jour sinon un peu de snorkeling à la barrière de corail, quelques raies, poissons coffre et coraux, un requin la routine quoi…

Ah si !
Les Dubrou père et filles accompagnés de Jérôme escaladent l’île en 4h au lieu de 2 : Christophe ayant choisi un chemin différent…

Nous quittons demain matin Maupiti une île retirée et sauvage.
Nous l’avons tous adoré.

Cerise sur le gâteau, nous avons la télé dans les cabines !

MARDI 20 NOVEMBRE 2007

Temps
Clair et calme au petit matin
Lever du jour splendide sur Maupiti

Humeur
Sereine comme la traversée vers Bora-Bora
Cléa toujours un peu malade et Marie fait preuve d’un grand self control : elle ne sort pas de sa cabine !

5h30
Bye bye Maupiti direction Bora une autre île sous le vent.

10h
Arrivée dans la passe de Bora-Bora où Jérôme nous promet de voir des requins…
Nous ne nous faisons pas trop d’illusions, espérant tout de même en voir au moins un.
Lolo (plus fort que le roquefort) saute le premier et crie immédiatement : « j’en ai vu deux juste sous le bateau ! »
Toute la troupe le suit, certains un peu stressés mais on ne balancera pas les noms.
Nous avons à peine la tête sous l’eau que nous sommes déjà entouré de requins pointe noire, à moins de quelques mètres…

Mélange d’extase et d’excitation.
Au fond, rasant le sable et dans une eau plus claire que jamais trois requins citron d’environ 3m passent et repassent.
Nous manquons nous étrangler dans nos tubas, mais avons conscience de vivre un moment exceptionnel !

Angèle (la fille de son père) s’approche d’eux comme s’ils étaient des poissons rouges alors qu’Elsa use l’échelle du catamaran !

14h
Nous passons en revue de notre bateau tous les hôtels de luxe, la plupart sur pilotis.
C’est beau mais aucun de nous ne laisserait sa place sur le Raiatea !

MERCREDI 21 NOVEMBRE 2007

A bord
Les quoide9 et Jérôme

Humeur
RAS
Tout le monde disserte encore sur les requins de la veille…

Temps
Beau le matin mais ça se gâte
8h
Un arrêt à terre s’impose, nous n’avons plus d’eau.
Nous amarrons à Vaitape, dans le village de Bora pour quelques courses et changer nos billets d’avion car nous finirons tout de même par aller aux Tuamotu mais par les airs cette fois !!
Marie a gagné !

14h
Tout l’après midi est consacré au snorkeling notre sport favori.

17h
Les quelques gouttes de pluie annoncées, nous permettent une brève connexion internet histoire de se souvenir qu’il existe autre chose que le bleu turquoise !

JEUDI 22 NOVEMBRE 2007

A bord
Les quoide9 et Jérôme

Temps
Pourri il pleut !! C’est quand même beau !

Humeur
Bof bof jusqu’à ce que…

10h
Après la traversée entre Bora et Tahaa (sous la pluie) nous nous avançons dans la baie de Hurepiti quand Jérôme crie : « des dauphins à bâbord ! »

En quelques secondes la torpeur qui règne sur le bateau se transforme en agitation incontrôlée…
Les enfants éberlués sautent dans tous les sens pour tenter d’apercevoir cet animal aussi gracieux que puissant.

Il y en a des dizaines autour de nous qui font leur show.
Ils passent et repassent sous le bateau exécutent des figures à quelques mètres à peine.

Marineland en liberté dans le pacifique !
C’est absolument fantastique.

Ça suffit évidemment à transformer une journée plutôt morose au départ en souvenir magnifique.

Nous prévenons d’ailleurs Jérôme notre skipper qu’il devait à présent maintenir la barre aussi haute que ces derniers jours : les raies, les requins, les dauphins, les coraux multicolores.

Les enfants ne se retournent même plus à la vue d’un banc de « Némo » le célèbre poisson clown.
C’est pas malin !

VENDREDI 23 NOVEMBRE 2007

Temps
Alternance de soleil et de passage nuageux
(Comme à la télé !!)

Humeur
Tout va super
Nous approchons de la fin de la croisière et savourons chaque instant plus que jamais.

Toute la journée nous alternons entre palmes, masques et tuba, baignade et un peu d’école…

SAMEDI 24 NOVEMBRE 2007

A bord
Nous

Humeur
C’est l’anniversaire d’Angèle !
6 ans en Polynésie !

Temps
Assez beau, on devient difficile…
C’est la pleine lune, nous l’avions commandé pour cette soirée ! Agathe s’interroge « mais Elsa tu as le numéro de la lune ?? » Evidement que nous l’avons.
Trop mignon !!!

9h
Nous accostons à Raiatea pour les dernières courses du séjour et en profitons pour se connecter sur skype : le procédé magique qui permet à Angèle de voir et d’entendre en direct les joyeux anniversaires de France.

Nous achetons de la vanille chez une vieille chinoise, Jeanne dont la boutique ressemble plus à un entrepôt jonché de gousse de vanille séchant.

Elle nous raconte tout sur l’ART de la vanille et plus, cette orchidée si particulière.

14h
Débarquement sur le motu public d’Iriru.
Cléa se découvre une nouvelle passion : la confection de couronne de fleurs fraîches.

Les plus petites construisent des cabanes dans les arbres tandis que Marius tente désespérément de casser des noix de coco…

Nous rencontrons le gardien, seul habitant du motu avec son fils adoptif avec qui nous échangeons quelques recettes de cuisine.

18H30
Tout le monde est prêt pour la soirée surprise, les filles ont mit leur plus belle (et unique !) robe, les couronnes de fleurs de Cléa et des colliers de coquillages locaux.

Annette nous accueille dans sa pension de famille magnifiquement décorée pour l’occasion, Angèle reçoit un superbe collier de fleurs de tiaré aux senteurs enivrantes.

Nous passons une soirée formidable autour d’un repas typiquement Tahitien (poulet fafa, poisson cru au lait de coco, gratin de banane plantain, le poé un mélange d’amidon et de fruits exotiques).

Jusqu’à 10h du soir, nous dansons, jouons au baby foot et Angèle souffle ses bougies. Elle se souviendra longtemps de ses 6 ans auprès de ses copines qui lui ont offert de très beaux dessins ainsi qu’une jupe paréo tahitienne. Son frère lui offre un DVD sur les chevaux !

DIMANCHE 25 NOVEMBRE 2007

A bord
Les quoi de 9 et Jérôme.

Temps
Beau

Humeur
Grosse frayeur de Cléa à la vue d’une murène géante de 2m sur 30 cm de diamètre, rebaptisée BIG MAMA !!

8H30
Les Dubrou partent en annexe sur l’unique rivière accessible en bateau directement par la mer.
On pénètre dans des mangroves, bordées ici de cocotiers.

Visite d’un jardin botanique riche en plantes et fleurs tropicales en tout genre. James notre guide tahitien enrichit notre culture ( preuve à l’appui car nous goutons à tout ! )

14H
Snorkeling paisible autour d’un motu, jusqu’à l’apparition soudaine de BIG MAMA à 1m de Lolo plongeant Cléa dans une terreur incontrôlable !

Le monde sous marin nous offre autant de merveilles que de surprises.

19H
Toute l’équipe sous le contrôle de Marie confectionne des sushis, que nous dégustons 1h plus tard, sans être malade cette fois !

LUNDI 26 NOVEMBRE 2007

Temps
Mitigé

Humeur
Marius en manque de bisous…..

8h30
2 heures d’école en naviguant.
On est des pros !

Et en guise de récréation prolongée baignade et balade en kayak

14h
Snorkeling. Les enfants et Marie donnent à manger à la main aux poissons coffre pendant que les autres ramassent des coquillages sur la plage.

18h30
Laurent plus fort que le roquefort s’attarde dans l’eau avec son harpon, jusqu’à ce qu’un requin le regarde de travers et lui rappelle qu’il n’est pas chez lui !

MARDI 27 NOVEMBRE 2007

A bord
Nous et toujours nous !!

Humeur
Joyeuse.
Toujours pas blasés des merveilles sous marine

Temps
Beau et de plus en plus chaud…

8h30

Lors d’un des derniers changement de mouillage nous nous retrouvons encore en face d’un banc de dauphins à long bec (nous sommes maintenant des connaisseurs !).

Jérôme nous emmène par petit groupe avec le zodiac afin de les observer d’encore plus près au point de pouvoir presque les toucher.
Nous entendons même leur cri bien particulier en plongeant la tête sous l’eau.

MERCREDI 28 NOVEMBRE 2007

A bord
Toujours les mêmes têtes.

Temps
Beau et chaud
On apprécie en cette période hivernale !

Humeur
Snif snif c’est notre dernier jour à bord, prêt à profiter à 100% de ces précieux instants.

5H30
Nous mettons les moteurs en direction de Raiatea pour les dernières courses et le plein de gasoil.
Un petit poisson cru délicieux à 7h du matin dans un bar bien connu des tahitiens et à notre grande joie Tahiti Yacht Charter (http://www.tahitiyachtcharter.com ) notre loueur accepte de nous laisser le bateau une nuit de plus.
Cette ultime journée est à l’image de toute notre croisière ; l’eau turquoise, les paysages enchanteurs et notre super skipper Jérôme que nous remercions de nous avoir supporté pendant ces 3 semaines.
Merci encore !

Par contre il n’est pas sur que Christophe supporte encore sa femme et Elsa !

18H
Lolo s’attaque aux valises des Dub ! il vide tout et enlève à chacun au moins 2kg.

Nous donnons tous les vêtements superflus à une petite fille et sa maman qui passent devant nous, elles nous apportent le soir des colliers de fleurs et de perles pour nous remercier.

Chaque rencontre restera pour nous un moment privilégié de ce voyage en Polynésie.
Les petits comme les grands gardent le souvenir de personnages attachants et vrais.

20h
La journée s’achève autour d’une orgie de glaces rapportée par Jérôme et Corine sa copine ; échange d’adresses et de livres pour le reste du voyage.
Les départs restent des moments émouvants et un peu tristes mêlés à une certaine excitation : demain départ pour les Tuamotu, d’autres îles, d’autres découvertes…

Ainsi s’achève notre carnet de bord.
Malgré un début difficile, nos 3 semaines à bord restent des moments inoubliables …

Notre arrivée sur l’atoll de Rangiroa marque notre dernière semaine en Polynésie, notre pied-à-terre est une pension de famille au bord du lagon (Rangiroa Lodge). Nous découvrons une île encore plus éloignée et sauvage. Ici, la vie est exclusivement rythmée par la mer, partout présente.

Durant les premiers jours, les Dubrou et Marius plongent avec le Raie manta club http://raiemantaclub.free.fr, dans l’un des plus beaux spots de plongée du monde !

L’accueil, la compétence de Frédérique et Jean marie ajoute encore au plaisir de nos plongeurs.

Marius obtient même son niveau 1 et semble piqué par le virus, il lui permettra de rejoindre les Dubs dans la dernière plongée.

Ils partent dans la passe de Tiputa, où les courants changent selon la marée et permettent une plongée sans efforts, portés comme en apesanteur.
Un vrai régal !
Ils sont entourés par de merveilleux poissons, d’une maman dauphin avec son petit, de requins pointes noires, pointes blanches, gris et d’une énorme raie Manta.

Elsa n’a pas plongé, mais a quand même la narcose des profondeurs……….

Le soir, Laurent intègre l’équipe de foot locale sponsorisée par Air Tahiti !
Ils gagnent 10 à 3 dont 2 buts de Laurent déclaré homme du match.
Le foot n’a vraiment pas de frontières.

Pendant ce temps Christophe attire les requins jusqu’au bord de la plage en vidant une bonite de 15 kg achetée au pêcheur.

Cléa d’une voix très douce mais ferme conseille aux petites de sortir de l’eau au cas où ils préfèreraient un pied ou un bras !

Devant notre pension les filles se font deux copines : Heitini et Arivave, elles habitent de l’autre côté de la route (la seule !) et seront inséparables jusqu’à notre départ.

Cabane dans les arbres, baignade, rigolades, ce sont les premières vraies copines du tour du monde et tout le monde en profite.
Emma, Angèle et Agathe vont même aller passer une journée entière à l’école avec elles, cantine et ramassage scolaire compris !

Pendant ce temps Laurent et Elsa louent des vélos pour voir l’autre coté de la terre et l’océan sous un soleil de plomb.

Le soir après concertation, décision est prise de couper les cheveux d’Angèle afin d’éviter de passer plus d’une heure par jour à démêler les nœuds ou plutôt les rastas !

Et aussi se débarrasser des poux ses compagnons de voyage qui résistent depuis le Guatemala…
Si quelqu’un connaît une bonne vieille recette de grand- mère QUI MARCHE on est preneur !

On doit aussi vous avouer que l’école n’a pas toujours été chose facile en Polynésie mais notre grande expérience après trois mois de voyage a permis aux enfants d’obtenir des notes plus qu’encourageantes pour nous les enseignants vacataires.

Il y a quand même eu des moments d’égarements permettant d’oublier un peu l’essentiel et ne s’attacher qu’au superflu…

Le dernier soir Florence la maman d’Hetini et Arivave nous invite au spectacle de fin d’année pour noël à la salle des fêtes.

Danses et chants polynésiens dans une ambiance festive et familiale clôturés par un repas partagé sur les grandes tables de la cantine en compagnie bien sur du père noël venu en pirogue pour l’occasion…
Les rennes n’étant pas très utiles en Polynésie !

Une soirée formidable.

Fin du roman

Maruru* d’avoir cru à notre histoire, ce n’était pas un rêve.

Nana* !

Lexique :

Maeva : bienvenue
iaorana : bonjour
maruru : merci
nana : au revoir

Ecrire un commentaire

  

Laisser un commentaire